Offre d'emploi (Ingénieur d’étude)

Modélisation des mobilités terrestres des passagers maritimes

Présentation

Ce poste est créé dans le cadre d’un programme de recherche RIN Normandie porté par l’UMR CNRS IDEES : le projet RIN MT2PM

- Modélisation des trajectoires des mobilités terrestres des passagers maritimes.

Ce programme de recherche s’appuie sur un partenariat scientifique réunissant quatre institutions normandes (Université de Rouen, Université du Havre, Ecole de Management de Normandie, INSA de Rouen) et une institution occitane (IRSTEA Montpellier).

Cette recherche s’inscrit dans la réflexion développée actuellement sur l’intelligence territoriale fondée sur les sources numériques, en lien avec les pôles de compétitivité du territoire normand, et l’Institut des Systèmes Complexes Normand. Financé par la région Normandie, ce programme de recherche poursuit les travaux sur les rythmes urbains et la ville éphémère, développés par l’UMR IDEES depuis 2007 (Elissalde et al, Données urbaines n°6 2011 ; Lucchini et al, Information géographique 1, vol 77, 2013 ; Lucchini & Elissalde, colloque Géopoint 2014 ; Elissalde, Lucchini, Grassot, Salamand. ICCSA 2014 ; Louail et al, Scientific Reports 4, 2014; Lenormand et al, Royal Society Open Science 2, 2015; Lucchini, Revue Information géographique 2015 ; Lucchini et al, revue Netcom 2016; Grassot, 2016; Lucchini et al, CIST 2018).

Il se rattache aux travaux portés sur les « Smart cities » au sein de l’Axe 4 « Sociétés numériques » de l’UMR IDEES.

Mission

Le poste s’insert dans les travaux de géographie urbaine et territoriale consacrés à l’analyse des mobilités à partir de traces numériques géolocalisées et de différentes bases de données (téléphonie mobile, réseaux sociaux, applications mobiles, BDD tourisme, etc.).

L’objectif du poste consiste à créer un datawarehouse et un site Internet autour du projet d’observatoire de données géoréférencées issues de la téléphonie mobile et des open data visant à connaître les mobilités des croisiéristes sur le territoire français à partir de leurs escales en Normandie. Il s’agit de créer une plateforme où les données collectées géoréférencées seront consolidées et documentées, avec la possibilité pour les utilisateurs de la plateforme de réaliser des extractions et des analyses dans le respect du RGPD.

Il s’agit également d’élaborer un site Internet permettant de découvrir comment on peut analyser ces différentes données, qui permettent de faire ressortir la variation spatiotemporelle des mobilités des individus, les niveaux d’attractivité des territoires et des villes selon les jours et les heures, les points d’intérêts des visiteurs, et leurs trajectoires préférentielles de déplacements.

Profile du candidat

Compétences requises

Le-la candidat.e, informaticien.ne ou ingénieur.e de formation, ayant des compétences en géomatique, devra s’intéresser au champ de la géographie urbaine et des approches des sciences de la complexité appliquées aux espaces urbains et territoires.

Il-elle sera amené.e à mobiliser des compétences en modèles conceptuels de bases de données, en traitements statistiques et en analyse spatiale des données géolocalisées, ainsi qu’en méthodes de geo-visualisation. L’exploitation de données massives issues de la téléphonie mobile et/ou des réseaux sociaux nécessite des connaissances en gestion et en traitement de bases de données (MySQL, PostGreSQL), en collecte et extraction de données (APIs), et en data mining (PHP, Metabase, Knime, Pentaho) et datavisualisation (R -dont R Shiny, leaflet), et en éléments de programmation Python et de réalisation de site web (wordpress, Drupal).

Le-la candidat.e devra montrer sa capacité à s’intégrer dans une équipe de recherche pluridisciplinaire.

Organisation